Fausse promesse de mariage – Nellye : «Mo concubin inn abandonn mwa avek 2 ti zanfan”

C’est une jeune femme perdue qui a poussé les portes de la rédaction de Xplik ou K afin de solliciter de l’aide pour ses enfants de deux ans et un mois respectivement. Mère célibataire et abandonnée par son concubin, Nellye M., âgée de 20 ans, raconte son histoire.

Nellye M. et ses deux enfants.

C’est à l’âge de 12 ans que tout commence lorsqu’elle fait la connaissance d’un jeune homme qu’on prénommera Andy, âgé alors de 15 ans. Elle explique qu’elle le fréquentait secrètement. Au fil du temps, les deux amoureux sont restés en contact à l’insu de leurs parents. Issue d’une famille de neuf enfants, Nellye, qui habite à Roche-Bois, a cessé sa scolarité après la troisième année de prévocationnel pour être ensuite embauchée dans une usine sucrière. « C’est en 2016 que je suis tombée enceinte d’Andy », explique la jeune femme, alors âgée de 18 ans.

Elle a d’abord annoncé la nouvelle à Andy, puis tous deux se sont vus dans l’obligation de parler de leurs relations et la venue de l’enfant à leurs parents respectifs. Le père de Nellye a mal digéré la nouvelle. Toutefois, avec le temps, les parents de Nellye l’ont soutenue. En revanche, c’était un autre son de cloche avec les parents d’Andy.

Plus de nouvelles du père de l’enfant

Alors que tout allait pour le mieux, la jeune femme était loin de se douter que son quotidien allait connaître des bouleversements majeurs. « Mes parents avaient discuté avec Andy en lui demandant de prendre ses responsabilités. C’est alors qu’il a consenti à se marier et à s’occuper de moi et de mon enfant », raconte Nellye. Puis, un beau jour, son concubin déserte le toit familial et ne donne plus signe de vie.

« Alors qu’il avait promis de se marier avec moi, il est parti sans m’avertir lors de mon premier mois de grossesse. Depuis, on ne s’est jamais revu, à l’exception d’une fois où je l’ai aperçu dans la région », explique Nelly. Ce n’est que quand cette dernière a accouché le 20 octobre 2016 qu’Andy a pointé le bout de son nez au domicile de la jeune femme. « Vu l’attitude d’Andy, mes parents étaient réticents à l’idée de le recevoir. Ensuite, ayant promis qu’il  avait changé,  nous nous sommes réconciliés », ajoute la jeune femme.

Entre-temps, une deuxième date a été fixée pour le mariage, soit le 3 avril 2018. « Tout était fin prêt pour le mariage. J’avais déjà entamé les préparatifs pour le grand jour », avoue la mère de famille. Cependant, un événement inattendu viendra tout bouleverser.

En effet, en mars 2018, la jeune femme explique qu’elle a été prise de malaise à son domicile et qu’elle ne pouvait pas marcher. « C’est ma mère qui m’a emmenée à l’hôpital A.G Jeetoo.  Après avoir vu le docteur, j’ai appris que j’attendais un autre enfant d’Andy. Quand j’ai annoncé la nouvelle à ce dernier au téléphone, il semblait ravi. Lorsqu’il est venu à la maison, mes parents lui ont parlé à nouveau, mais quelques jours plus tard, il a déserté le toit familial », relate Nellye.

Celle-ci ajoute : « Andy, animé du désir de se bagarrer, a  insinué que l’enfant n’était pas de lui. Notre deuxième fils est né le 9 octobre dernier. Je suis découragée et cette situation m’attriste. Ce n’est pas la vie rêvée que je veux offrir à mes enfants et ma souffrance actuelle est atroce ».

Appel à l’aide

La jeune femme avance que c’est par naïveté qu’elle s’est retrouvée dans cette situation, mais affirme vouloir reprendre le travail pour assurer un avenir meilleur à ses enfants. « À ce jour, je ne peux reprendre le travail en raison de mon état de santé. Ayant subi une césarienne, je suis toujours en état de convalescence », dit la jeune mère. Son souhait est de trouver une crèche pour ses enfants et, par la suite, travailler pour avoir des revenus décents. La mère de famille sollicite l’aide des Mauriciens pour avoir des vêtements, des accessoires, des vivres et des provisions pour ses enfants.

Si vous souhaitez venir en aide à Nellye, veuillez prendre contact avec un des membres de sa famille au 5428 9017.