Le garçon de 3 ans écrabouillé mortellement par l’amoureux de sa mère hurlait “mamaaan”

Il s’agit d’un événement terriblement cruel qui vient de se dérouler en Angleterre, un homme a décidé d’écraser l’enfant de 3 ans de sa petite amie avec un siège auto. Il pensait que cela allait le faire taire, mais cela l’a malheureusement tué.

C’est le site web d’informations et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle terriblement choquante qui va sans doute alarmer tous les parents qui ont des enfants en bas âge actuellement. En effet, en Angleterre, dans la ville de Londres, un homme, nommé Stephen Waterson, a décidé d’écraser l’enfant de 3 ans de sa petite amie, Adrian Hoare, avec un siège auto. Il pensait que cela allait le faire taire, mais un tel geste l’a malheureusement tué. Il est accusé d’homicide involontaire, tout comme la mère de l’enfant qui est considérée comme complice.

Le Daily Mail explique que tout commence un jour où Adrian Hoare et Stephen Waterson sont à la recherche de passer un moment paisible. Ils ont besoin de calme, mais malheureusement pour eux le petit garçon d’Adrian nommé Alfie ne leur laisse aucun moment de répit. Il pleure, il crie, en bref il fait un grand vacarme et les deux adultes sont complètement à bout de nerfs. Ils décident alors de commettre l’irréparable pour obtenir ce calme tant convoité.

En effet, ils décident de le mettre à l’arrière de leur voiture sur le sol raconte le Daily Mail puis par la suite Stephen Waterson va reculer son siège à deux reprises au maximum. Cela a pour effet d’écraser l’enfant et de lui faire terriblement de mal. Il a 3 ans donc son corps n’est pas encore bien formé et est surtout très fragile. Évidemment, ce genre de manipulation l’a rendu tout de suite plus calme, il a perdu connaissance en raison du choc. C’est alors que les deux adultes se mettent à paniquer et l’amènent à l’hôpital.

Malheureusement, les séquelles de cet événement sont tellement immenses pour le petit Alfie qu’il va mourir d’un arrêt cardiaque trois jours après avoir été admis à l’hôpital indique le Daily Mail. Adrian Hoare et Stephen Waterson ont d’abord nié qu’ils étaient responsables indirectement de sa mort, mais ils ont par la suite avoué leurs méfaits. Ils seront jugés le 15 février prochain pour homicide involontaire.

Les médias ont maintenant commencé à diffuser la photo de l’homme que voici: