Une mère de 28 ans meurt en faisant de la cocaïne

Alors que la grand-mère gardait les enfants, Tara Culley, une mère de 28 ans, en a profité pour faire la fête avec ses amis et son petit copain. Elle a enchaîné les verres d’alcool et elle a pris de la cocaïne lors d’une soirée qui a duré 15 heures. La fête s’est étirée jusqu’à 9 heures le lendemain matin, mais Tara a été retrouvée inconsciente le soir-même alors qu’elle était dans son lit. Ça faisait deux heures que les enfants étaient revenus à la maison. 

Tara Culley.

Tara a été transportée d’urgence à l’hôpital Royal Bolton, en Angleterre, mais elle est morte quelques heures plus tard. Des tests ont permis de découvrir qu’elle avait un taux élevé d’alcool dans le sang et qu’elle avait consommé de la cocaïne. 

« Elle était une bonne mère qui aimait nos enfants et elle adorait passer du temps en famille », a déclaré Alan Roe, le petit ami de Tara. « Elle ne sortait pas souvent avec ses amis, mais lorsqu’elle le faisait elle buvait beaucoup et prenait de la cocaïne. Mais elle ne prenait pas d’alcool ou de cocaïne quand les enfants étaient là. »

Alan Roe a tout raconté ce qui s’est passé dans ses propres mots. 

« Le 14 août 2018, nous sommes sortis. Je jouais au billard pour une équipe de pub et je voulais qu’elle vienne avec moi pour rencontrer des amis. J’ai pris des dispositions pour que ma mère s’occupe des enfants pendant la nuit pour avoir une belle soirée », a-t-il raconté.  

« Nous sommes arrivés au pub vers 18 heures et nous avons bu quelques verres et avons socialisé avec nos amis. Tara a acheté ses propres boissons et elle est restée dans la même zone du pub pour socialiser avec ses amis. Elle a acheté de la cocaïne le soir, mais je ne sais pas combien ni où elle l’a prise. Nous avons quitté le pub vers minuit et nous nous sommes arrêtés pour acheter de l’alcool sur le chemin du retour. Nous avons continué à boire de l’alcool et elle a pris de la cocaïne à ce moment-là. Les amis qui étaient venus avec nous sont partis et Tara est allée se coucher à 9 heures. » 

« Je suis resté debout pour que les enfants puissent revenir ce soir-là et elle est restée à l’étage au lit . Les enfants sont rentrés à 19 heures et j’étais conscient qu’elle était éveillée à ce moment-là parce que nous nous envoyions des SMS. Elle demandait pourquoi les enfants n’étaient pas au lit. Ils se sont couchés à 21 heures et j’ai dit que je serais bientôt couché. Le dernier message qu’elle m’a envoyé était à 21h36. J’ai répondu à 21h47, puis je suis monté dans la chambre à coucher environ dix minutes plus tard. Quand je suis allé dans la chambre, j’ai vu Tara et j’ai réalisé qu’elle n’était pas consciente. J’ai donc appelé les secours et j’ai essayé de la réanimer. Il n’y avait aucune preuve de consommation récente de drogue ou d’alcool dans sa chambre. » 

« Tara était bien sa propre personne, qui ne serait ni amenée ni persuadée de faire quoi que ce soit contre son gré. La cocaïne a été achetée par elle de son plein gré. C’était une personne attentionnée et aimante, un bon partenaire et une mère aimante pour ses enfants. »