Flacq : Il viole et sodomise une femme avec un couteau sous la gorge

“Si to criyer mo pou touille twa lamem”. Cette phrase est encore dans l’esprit de Chantal, une résidente du camp Marcelin à Flacq, âgée de 45 ans. Un homme armé d’un couteau a fait irruption dans sa maison le lundi 11 mars, avant de l’agresser sexuellement.

Selon la victime, c’est son voisin qui a commis l’acte. Elle a dit qu’elle avait été violée avant d’être sodomisée. Chantal a rapporté le cas au station de police de Flacq. Dans sa déposition, elle a raconté qu’elle était seule à la maison à cette heure où elle a été surprise par son voisin, âgée de 60 ans, vers 11 heures. L’homme est entré dans sa chambre et a mis un couteau sous sa gorge.

“Si to criyer mo pou touille twa lamem!”, lui dit-il d’une voix menaçante. Il a ensuite retiré ses vêtements avant de la pousser violemment dans le lit. Elle a essayé de s’échapper mais en vain.

L’homme lui penche en avant avant de la violer. Le cauchemar de Chantal n’a pas pris fin. Son voisin en profite pour la sodomiser aussi. Les minutes, dit-elle, semblaient être des heures à ce moment-là.

Après s’être rassasié, le suspect s’est enfui. Chantal a été examinée par le Dr Maxwell Monvoisin, médecin-conseil principal de la police. L’agresseur est recherché par la police.